L'équipe artistique

Laurent Fresnais

 

co-directeur de la compagnie
comédien, metteur en scène

Il a travaillé comme graphiste, puis directeur artistique, pendant une vingtaine d'années, pratiquant par ailleurs pour son loisir le football américain, le karaté, la plongée sous-marine et la chute libre. Il découvre le théâtre en 2010 grâce à un atelier dirigé par Roger Davau (Compagnie de la lune vague) au Centre Culturel de Villeparisis. Il intègre l’année suivante celui de Françoise Lorente (Compagnie Présents composés) ; Il joue sous leur direction, plusieurs pièces classiques et contemporaines : Mon Isménie d’Eugène Labiche, Pièces détachées de Jean-Michel Ribes, Comment pourrais-je être un oiseau de Matéi Visniec, Grammaire des mammifères de William Pellier.
En 2012, il quitte son métier de directeur artistique et intègre le cours Florent afin d’entreprendre sa reconversion professionnelle. Il y suit l’enseignement de Xavier Florent, Christian Crosset, Benoît Guibert, Jean-Baptiste Huber et Pétronille de Saint Rapt.
En 2013, il participe à la pièce de Benoît Guibert, Jean-Jaurès ou le printemps de la parole. En 2014, il joue et met en scène la pièce de Frédéric Sonntag, Intrusion.

 
Françoise Lorente

 

co-directrice de la compagnie
comédienne, auteure, metteure en scène

Depuis 1985, elle a rencontré Sylvain Maurice, Ariane Mnouchkine, Andrej Seweryn, Ludovic Lagarde, Elisabeth Chailloux, Adel Hakim, Jean Gillibert...
Curieuse et convaincue qu'un genre théâtral peut s'enrichir d'un autre, elle explore différents espaces à travers un parcours atypique : Des "seule en scène" à l’humour surréaliste qu'elle écrit et crée sous l'œil bienveillant de Jean-Paul Farré et Cynthia Gava, des tragédies (Compagnie Aurige Théâtre), des matchs d’improvisation de la LIFI (Ligue d’Improvisation d’Ile de France), des contes musicaux avec des musiciens classiques et baroques (Ensemble de la Belle Feuille), des pièces du répertoire contemporain (Nelson Rodriguez, Anna Gavalda, Sarah Kane, Jean Cocteau, Philippe Dorin, Jean-Luc Lagarce…)
Et cinq années de recherche autour de la lecture « au bord du jeu » de pièces de théâtre contemporain (AT.L.A.S/ATelier de Lectures d'Auteurs Dramatiques contemporainS, résidences à La Bibliothèque Faidherbe et au Hublot à Colombes).
Elle complète son travail par la pratique soutenue du Ki-Aïkido depuis 1991. Elle est actuellement 5ème dan et professeur.
Elle travaille la voix chantée avec Virginia Kerovpyan.
Pédagogue depuis 1997, elle dirige des ateliers et des stages avec La Compagnie Présents Composés.
Elle a mis en scène Lysistrata, la pacifiste d’après Aristophane, Moulins à paroles d’Alan Bennett, La Ravissante ronde du ravissant Monsieur Arthur Schnitzler de Werner Schwab, Comment pourrais-je être un oiseau ? de Matei Visniec, Grammaire des mammifères de William Pellier, Y a pas de raison que ce soit pas pareil dans les étoiles, de Serge valletti.

Elle participe aux dernières créations portées par Présents Composés, Contes d'enfants réels de Suzanne Lebeau, Humain urbain de Myrto Gondicas et Sylvie Cardon, Théâtre B. de Jean-Yves Picq

Daniel Rousseau

 

Compositeur musigraphe

Après une formation classique à la guitare et au saxophone, il devient autodidacte et expérimente ses créations au sein de divers groupes de musique. En 1983, durant sa formation aux Beaux-Arts de Metz, il découvre la musique contemporaine et compose depuis des pièces répétitives.
De 1983 à 1989 il mêle le rock et le funk dans un groupe qu'il cofonde à Metz, Folie Douce. De 1989 à 1997 il crée, avec un guitariste-chanteur issue du punk-rock et un batteur, le groupe M.A.D. Musique Anti Dépressive (ou Music Against Depression, au choix). C'est avec cette formation qu'ils sont Sélection Lorraine au Printemps de Bourges en 1991.
Avec ce groupe, il crée la musique des pièces que Stéphanie Loïk met en scène, en 1994 l'adaptation théâtrale des Exclus d'Elfride Jelinek et en 1996 les Troyennes d'Euripide.
Depuis 1997 il est compositeur pour le théâtre, la danse et le cinéma.
Il compose les musiques d'Enfers et Damnations et Élément Moins Performants de Peter Turrini pour l'Empreinte & Cie; Courant d'Air pour la Cie les Petits Espaces Théâtre; Petits Trésors des Jardins, Une Robe Dans la Poussière, Il Pleut Sous Mon Oreiller, les Couturiers, Bouche Cousue et la Fabrique pour la Cie la Pluie Qui Tombe ; Là Où Souffle le Vent, Même Pas Mort et Des Jours Plus Vastes et Intenses pour la Cie En Attendant ; la musique du film Sia ou le Rêve du Python de Dani Kouyaté.
Il crée également des installations sonores, dont le Mur et le Cube qui sont deux montages de 24 et 100 baffles suspendues, dotés respectivement de 6 et 8 voies synchronisées.
Sa passion pour le son, la danse, l'image et leur sens le mène à créer des gestes sonores et musicaux qui dansent dans l'espace et interpellent jusqu'à l'âme celui qui écoute... en tout cas le souhaite-t-il.

 
Myrto Gondicas

 

auteure, traductrice

Elle traduit essentiellement du grec et pour le théâtre, depuis plus de vingt ans.
La chance des rencontres l'a amenée à traduire, puis à écrire de la poésie, puis des proses brèves, narratives ou non ; elle a publié ses textes en revues (L’Atelier du roman, Rue Saint-Ambroise, Filigranes, Brèves, N4728, Fario, Phoenix, La Passe, Borborygmes) et en ligne (Coaltar, Levure littéraire). Ce qu'elle en dit :
L'envie et la possibilité d'écrire me viennent de deux expériences : la lecture des livres des autres et le passage, dans l'enfance, d'une première à une seconde langue maternelle. Eprouver que les mots ne vont pas de soi. Se confronter à la difficulté de dire. S'attacher, dans la sensation, à l'ordinaire et à l'infime. Se dire qu'à bonne distance, l'intime est susceptible d'être partagé par chacun, connu ou inconnu. Quelques voix particulièrement proches : Lewis Carroll, Federigo Tozzi, Léon-Paul Fargue ; parmi les anciens, Heine, Villon, Leopardi.

 

 
       
Les créations stages Compagnie Présents Composés L'équipe Liens de Présents Composés HAUT